Communauté de paroisses Sainte Barbe du Warndt
A propos de nous
EAP
Conseil de Fabrique
Lecteurs
MERLEBACH
BETTING
FREYMING
HOCHWALD
STE-FONTAINE
Sacrements
Baptême
Communion
Confirmation
Réconciliation
Mariage
Ordre
Onction
Secours catholique
MCC
SCJ
Priere et vie
Aumonerie prisons
CCFD
SEM
Galerie-2008
Galerie-2009
Galerie-2010
Galerie-2011
Galerie-2012
Galerie-2013
Galerie-2014
Galerie-2015
Galerie-2016
Téléchargement
Liens

Page actuelle : Accueil -> Funérailles

Pastorale des Funérailles

En priant pour les morts, les chrétiens affirment leur espérance en la vie éternelle, fondée sur la résurrection de Jésus.

Que faire quand il y a un deuil dans la famille ?

Contactez les pompes funèbres qui se mettront en lien avec la paroisse pour trouver une date qui conviendra à tous. Vous serez ensuite mis en relation avec un membre de l'équipe des funérailles.

Habituellement les célébrations ont lieu à 14h30 du lundi au vendredi et à 9h30 le samedi.

Qu'est-ce qu'une équipe funérailles ?

Font partie de l'équipe des funérailles : les prêtres, le diacre, des laïcs formés à cette mission. Un de ces membres vous accueillera pour parler du défunt et préparer la célébration.

Pourquoi cet "entretien" ?

La personne qui célébrera les funérailles a besoin de connaître un peu la vie du défunt, les circonstances de sa mort, les moments importants de sa vie, ses valeurs, sa foi... Ce qui est partagé à ce moment garde néanmoins une certaine confidentialité et ne sera évoqué publiquement qu'en parfait accord avec la famille.

Qui célébrera les funérailles ?

Le lieu normal de célébration des funérailles est l'église paroissiale où se rassemble chaque dimanche la communauté chrétienne pour fêter la résurrection de son Seigneur. C'est la communauté chrétienne toute entière qui manifeste ainsi sa foi et son espérance. Pour le moment, la célébration à l'église est présidée par un prêtre ou un diacre.

Y aura-t-il une messe ?

Seul un prêtre peut célébrer la messe, mais elle n'est pas systématique à toutes les funérailles. La décision de célébrer ou non la messe sera prise lors de l'entretien avec la famille.

L'incinération est-elle autorisée ?

La pratique de l'incinération est admise par l'Eglise qui déconseille toutefois la dispersion des cendres afin de faciliter le travail de deuil. Conformément à la loi, l'urne doit être déposée dans un caveau ou un columbarium. Si la famille le souhaite, une prière peut être organisée au moment de ce dépot.

Que se passe-t-il en cas d'incinération ?

Conformément aux orientations des évèques de France, la célébration à l'église aura toujours lieu en présence du corps du défunt, avant l'incinération.

Si la présence du corps est impossible, les familles sont invitées à déposer l'urne au columbarium ou dans la tombe familiale avant de se rendre à l'église pour la célébration.

Peut-on écouter des musiques ou des textes personnels à l'église ?

Bien que la liturgie ne le prévoit pas, c'est envisageable si le contenu et le sens s'intègrent normalement à la célébration et si l'accord du célébrant a été recueilli au préalable lors de l'entretien avec la famille.

Combien coûtent les funérailles ?

Tout baptisé peut demander des funérailles chrétiennes, même s'il n'a pas les moyens pour cela. Le montant des frais est indiqué par ordonnance épiscopale qui est établi au 1er janvier 2012 au tarif de 95€.

A quoi sert cet argent ?

Il permet l'entretien, le chauffage et l'éclairage de l'église, ainsi que la rémunération éventuelle du personnel participant à la célébration. L'offrande pour la messe (13€) est comprise dans cette somme.

Tel est l'esprit qui doit animer notre prière pour les défunts, notamment lors de la célébration des funérailles.

Les orientations diocésaines, comme le Rituel lui-même, s'efforcent de répondre à la diversité des circonstances et aux besoins de vie chrétienne des familles.

En même temps, ils prient pour que les défunts passent avec le Christ de la mort à la vie, qu'ils soient purifiés dans leur âme et rejoignent au ciel tous les saints, dans l'attente de la résurrection des morts et la bienheureuse espérance de l'avènement du Christ.

(Rituel des funérailles)

Pierre RAFFIN, évèque de Metz