Communauté de paroisses Sainte Barbe du Warndt
A propos de nous
EAP
Conseil de Fabrique
Lecteurs
MERLEBACH
BETTING
FREYMING
HOCHWALD
STE-FONTAINE
Sacrements
Baptême
Communion
Confirmation
Réconciliation
Mariage
Ordre
Onction
Secours catholique
MCC
SCJ
Priere et vie
Aumonerie prisons
CCFD
SEM
Galerie-2008
Galerie-2009
Galerie-2010
Galerie-2011
Galerie-2012
Galerie-2013
Galerie-2014
Galerie-2015
Galerie-2016
Galerie-2017
Galerie-2018
Téléchargement
Liens

Page actuelle : Accueil -> Présentation -> A propos de nous

  En 923, l'évolution politique fait que le royaume de Lorraine, créé au partage de l'empire de Charlemagne, devient duché, lui-même coupé en deux en 959. La partie où se trouve notre pays est située dans le duché de Haute-Lorraine ou mosellane et comprend toute la province ecclésiastique de Trêves, une partie de la province de Reims et le Saulnois. Notre région se trouvait donc largement incluse dans ce duché.

  Au milieu du Xème siècle les évêques s'octroient la puissance temporelle. Metz se détache de Trêves et devient l'évêché le plus étendu allant jusqu'en Sarre et en Alsace. Les châteaux forts font leur apparition et les villes s'entourent de remparts pour se protéger des ambitions des seigneurs féodaux. Pillages et incendies d'agglomérations sont à l'ordre du jour.

  A cette époque notre pays est presque entièrement englobé dans les possessions de l'évêché de Metz, seules les abbayes de Longeville et de Saint-Avold bénéficient de l'indépendance pour leur propre temporel.

  Le seigneur de la forteresse de Sarrebrück conteste l'autorité de l'évêque de Metz et lui crée de graves ennuis. L'évêque Adalbéron II, qui est le parent de l'empereur Otton III, se plaint des maux intolérables auprès du souverain à Rome.

  Le 14 avril 999, l'empereur Otton III fait don à l'évêque de Metz du chateau de Sarabuca avec les domaines de Fulquelinga Quineiscet et Waranta ainsi que tout ce qui en dépend.

  C'est donc à cette date qu'apparaît pour la première fois le nom de Warndt sur un acte officiel. Il nous est aisé de penser que ce nom était déjà utilisé bien avant, mais historiquement la preuve en est établie à partir du 14 avril 999.

Le Warndt

1171 Wernest

1223 Warnest

1267 Sylva Warant

1270 Warende

1683 Warendo

1726 Waren

1768 Warnewald

1769 Warna-Nassau

1779 Warnet & Warnewald, puis Bois du Prince de Nassau, Bois de Wernet

1789 Warrentwald

et WARNDT depuis le 19ème siècle.

   Le nom de Warndt a une singularité, puisqu'il peut être expliqué en plusieurs langues, en ayant toujours la même signification : protéger, garantir.

  Le Warndt, ce pays recouvert d'une grande forêt, était un lieu de refuge privilégié pour le gibier. L'homme s'y installa, se garantissant sécurité et nourriture pour lui et ses animaux domestiques.

  Pays frontalier, il bénéficiait de contrôle et de protection. Bûcherons, charbonniers furent les premiers artisans à prendre possession de la forêt, puis se développeront quelques petites forges. L'appellation évolua également au cours des temps pour être :

Le nom "Warndt" et son évolution

   Le Warndt est une entité transfrontalière géologique, géographique et historique, à l'origine couverte d'une grande forêt, située pour les 2/3 en Moselle et pour 1/3 en Sarre, entre la Bisten à l'ouest, la Rosselle au sud et à l'est et la Sarre au Nord. Le Warndt représente actuellement 50 localités.

  L'identité du Warndt, marquée essentiellement par sa forêt, a été remise en cause ces deux derniers siècles par la redéfinition des frontières à la chute de l'Empire, les trois guerres franco-allemandes et la perte de l'unité originelle de la forêt suite au développement de l'industrie. La fin de 150 ans d'exploitation minière et la suppression des frontières dans le cadre de la construction européenne amènent cette région à rechercher une nouvelle identité.

Identité géographique du Warndt

Côté sarrois

Bisten

Differten

Dorf-im-Warndt

Emmersweiler

Fenne

Friedrichweiler

Fürstenhausen

Geislautern

Grossrosseln

Hostenbach

Karlsbrunn

Klarenthal

Lauterbach

Ludweiler-Warndt

Nassweiler

Schaffhausen

St-Nikolaus

Überherrn

Wadgassen

Wehrden

Werbeln

Côté lorrain

Béning-les-St-Avold

Betting

Bisten-en-Lorraine

Boucheporn

Carling

Cocheren

Creutzwald

Dalem

Diesen

Dourd'hal

Falck

Forbach

Freyming-Merlebach

Guerting

Ham-sous-Varsberg

Hargarten-aux-Mines

Hombourg-Haut

L'Hôpital

Longeville-les-St-Avold

Marienau

Merten

Morsbach

Petite-Rosselle

Porcelette

Rosbruck

Saint-Avold

Schoenec

Stiring-Wendel

Varsberg

   Il s'agissait de trouver un signe, représentant symboliquement la géologie et le travail des hommes, placé dans la forêt et sur la frontière.

  La pièce centrale en est un bloc de grès issu du conglomérat du Warndt (environ 300 millions d'années), extrait d'un chantier de creusement des Houillères de Lorraine, à 1100 mètres de profondeur.

  Ce bloc de 3 mètres de haut et pesant environ 2 tonnes, est flanqué de deux plaques de bronze identiques représentant le logo du Warndt et les dates 999-1999. Il est placé sur un socle de maintien qui comporte trois plaques sur lesquelles sont gravés les noms des 50 localités du Warndt. Une quatrième plaque mentionne l'inauguration et les personnalités présentes. A la base du socle, une plate-forme circulaire comporte le nom de l'édificateur du monument ainsi que les donateurs.

Le monument du Warndt

Le Warndt - 1000 années d'histoire

Sainte Barbe

Cité Sainte Barbe

Quartier de Freyming

  Barbe la grande martyre ou Sainte Barbe ou Sainte Barbara est une sainte de l’Église catholique romaine et de l’Église orthodoxe, elle est fêtée le 4 décembre.


  D'aucuns peuvent demander les prières de Sainte Barbe pour être protégés de la foudre, mais elle est aussi la patronne, le modèle et la protectrice des architectes, des géologues, des pompiers, des mineurs, des artilleurs, des sapeurs, des canonniers, des artificiers, des métallurgistes, des démineurs et autres corporations liées au feu.

Sainte Barbe

elle fait partie de l'ARCHIPRETRE DE LA MERLE qui compte aussi les communautés de paroisses suivantes :

L'ARCHIPRETRE DE LA MERLE fait partie de la ZONE SAINT-NABOR.

La ZONE SAINT-NABOR fait partie du DIOCESE DE METZ.

Le DIOCESE DE METZ correspond au département de la MOSELLE.

COCHEREN - BELLE ROCHE - BENING - FOLKLING - GAUBIVING - MORSBACH - ROSBRUCK

HOMBOURG HAUT - CITE CHAPELLE - CITE DES CHENES - GUENVILLER - HELLERING

FAREBERSVILLER - SEINGBOUSE - THEDING

HENRIVILLE - BARST - MARIENTHAL - CAPEL - FARSCHVILLER

HOSTE - VALLETTE

MERLEBACH, BETTING, FREYMING, HOCHWALD et SAINTE FONTAINE

La communauté de paroisses Sainte Barbe du Warndt regroupe les paroisses de :

La communauté de paroisses

Cliquer pour agrandir

  Le 11 juin 2000, Mgr Pierre Raffin, évêque de Metz, avait promulgué un projet pastoral diocésain comportant douze orientations dont la première fut la constitution des communautés de paroisses.


  Le 8 juin 2003, jour de la Pentecôte, les paroissiens de Merlebach, Betting, Freyming, Hochwald et Sainte-Fontaine célébrèrent officiellement la fondation de leur communauté de paroisses identifiée sous le nom de Sainte-Barbe du Warndt.


  Au cours de la messe, Mgr Raffin, a officiellement installé l'Equipe d'Animation Pastorale (EAP) et lui a confié sa nouvelle mission.


  Les prêtres responsables des communautés sont en effet entourés dans leurs tâches par une EAP formée de laïcs bénévolement engagés dans la vie paroissiale.


  Le responsable de la communauté Sainte Barbe du Warndt est l'abbé Franck WENTZINGER, curé modérateur et archiprêtre. Il est actuellement assisté par l’abbé Stanislas SOKOL, en tant que coopérateur.


  Signalons par ailleurs la présence de la Mission polonaise dirigée par l’abbé Stanislas SOKOL et celle de la Mission slovène sous la responsabilité de l’abbé Joseph KAMIN.

Communauté de paroisses Sainte Barbe du Warndt